Conduire son 4×4

Classé dans : Australie Pratique, Infos pratiques, Voiture | 0

 

bloomfield

Le 4X4 équipé, vous voilà prêts pour partir en expédition. Mais, savez-vous conduire un 4×4 ? Si vous êtes débutants en mode 4WD, renseignez-vous comment piloter votre véhicule en fonction des situations (passage d’ornières, de guets, sur sable, etc…) avant de partir.

De façon générale, conduire un 4×4 n’est pas bien compliqué. Tout le monde peut le faire à partir du moment que vous savez conduire. La voiture fait tout le boulot, le chauffeur ne fait que tenir le volant et accélérer si nécessaire :)

Voici quelques petits conseils de conduite:

  • roadsandyLe 4×4 doit être adapté aux conditions de la route. La pression des pneus fera toute la différence. Si ils sont trop gonflés ou pas assez, vous en pâtirez tout de suite prenant des risques inutiles tels que l’enlisement ou la crevaison. En dégonflant les pneus vous aurez plus d’adhérence car ils couvriront une plus grande surface. La pression des pneus depend du type de surface au sol: pour de l’asphalte 38-40 psi, pour de la dirt road 30-35 psi et pour la plage 12-20 psi selon la « qualité » du sable. On trouve des compresseurs dans n’importe quelle station service.
  • Si des routes sont tracées, suivez-les
  • En mode 4×4, on roule rarement vite. Sur de la « dirt road », on faisait du 50km/h maximum, avec une moyenne autour de 20-25km/h sur de la « sand road », et sur la plage environ 30km/h. Dans certains cas on était même parfois à moins de 15km/h. Bon on n’est pas des grands foufous non plus mais on ne voulait pas rester coincé non plus. La vitesse dépendra de votre expérience et niveau de confiance et de l’état de la route.
Sur les plages de Fraser Island on roule facilement à 80km/h tandis que sur les routes intérieures de l’île on faisait rarement plus de 30km/h
  • ralph a la plage 2il faut essayer de rouler à vitesse constante, le plus doucement possible sans aller trop vite et de limiter les changements de vitesse. Ne surtout pas changer de vitesse dans les passages de rivières
  • le mode High permet de donner plus de puissance sur des terrains où on a besoin d’adhérence tout en conservant une vitesse normale.

 

 

Par exemple, sur les plages de Fraser Island, le mode 2WD (2 roues motrices, c’est le mode « normal ») risque d’enliser les roues motrices tandis qu’en mode 4WD toutes les roues propulsent la voiture.
  • le mode Low permet de faire de la conduite de précision (passages difficiles ou très pentus) car c’est le mode qui donne le plus de puissance. Cependant, en 5ème vous n’irez pas plus vite que 50km/h. Ce n’est pas un mode pour rouler.
Par exemple, pour la Bloomfield Track avec des pentes de plus de 30 %, il nous aurait été impossible de passer les crêtes sans le mode Low.
  • Si vous roulez dans le sable ou sur la plage, à votre retour d’expédition, un petit tour au car wash s’impose pour nettoyer le bas de caisse afin d’éviter la rouille.

 

En résumé, adaptez la pression des pneus et roulez doucement.

 

 

 

 

Et vous, quels sont vos conseils de conduite? N’hésitez pas à partager avec nous vos expériences et anecdotes!

Laissez un commentaire