Arrivée à Cairns ou le début d’un nouveau chapitre

Classé dans : Australie, Blog | 2

cairns

 

En route pour Cairns

Voilà nous quittons Darwin, direction la côte Est. Nous hésitons encore entre Cairns et Brisbane mais nous verrons bien sur le chemin. La route est longue, et nous nous arrêtons près de Tenant Creek juste avant l’embranchement vers le Queensland. Il nous faut faire le plein d’essence, car nous arrivons à notre réserve. Mais nous trouvons porte close à la station, 25 Décembre oblige, et en voyageant on se rend pas vraiment compte que nous arrivions à Noël. On croise un autre couple de voyageurs qui rentre sur Airlie Beach à qui il reste encore un peu d’essence.  Ils partent donc en éclaireur à Tenant Creek à la recherche d’une pompe à essence ouverte. Ils nous envoient un sms avec confirmation une grosse demi heure plus tard. Nous faisons donc une halte via TC pour faire le plein. Nous repartons vers le Queensland juste après, et nous fêtons noël avec un Pandoro acheté pour l’occasion. Le lendemain nous arrivons à Mount Isa.

Passage par Mount Isa, la ville minière

mountisa

Nous nous arrêtons deux jours à Mount Isa lors de notre route. Nous nous sommes dit que travailler dans la mine serait une chouette expérience. Mais c’était sans compter sur les certificats médicaux qu’il faut soit disant montrer d’après les sociétés d’intérim. Et nous nous sentions pas encore près à mettre $1500 pour passer les examens médicaux même s’il parait que c’est bien rapidement rentabilisé. Nous postons rapidement quelques CV au cas où. Ali reçoit une offre pour bosser à Cairns sur la grande barrière de Corail. Nous reprenons alors la route au plus vite, et cette fois-ci nous avons une destination, CAIRNS. Il nous faut faire vite car son entretien est pour le 30 décembre, et il nous reste pas mal de route à faire.

 

Nouvel an sur Cairns

Le 29 décembre au soir nous arrivons sur Cairns. Nous nous installons dans un camping proche du centre. Nous parcourons un peu la ville à la recherche d’offres d’emploi, et tombons finalement sur une auberge de backpackers « Cairns Beach House » où ils ont l’air bien contents de nous voir arriver. Ils sont à cours d’employés et offrent l’hébergement et le souper contre 3 heures de travail journalier. En gros on travaille trois petites heures au matin et en échange on est logé et nourri. Certes on ne gagne pas d’argent mais on en dépense pas non plus. Ça nous laisse aussi le reste de la journée pour chercher du boulot.

cairnsappart Cela nous semble correct et commençons dans 2 jours. Nous profitons de la soirée du 31 décembre pour aller voir le feu d’artifice du nouvel an sur l’esplanade. Le lendemain une fois arrivé dans notre dortoir pour employés nous commençons à déchanter. Et quelques jours plus tard, sans rien dire, l’auberge ferme la cuisine, et ne nous donne aucune explication, et nous trouvons que bosser 6h pour un dortoir à $18 tout pourri, c’est quand même un peu de l’exploitation, surtout que le reste de la journée les proprios sont sur notre dos, pour un oui ou pour un non. Nous décidons rapidement de lever les voiles, et de trouver autre chose. Ali commence à bosser, et trouve rapidement une annonce pour une share house (colocation). En attendant nous passons deux nuits au The Jack, l’un des hauts lieux des backpackers sur Cairns. Finalement, nous emménageons dans l’appartement qui nous servira de maison pendant les 3 prochains mois. Un super appart récent, électricité et internet inclus avec piscine et jacuzzi, le tout pour $200 par semaine. Notre base d’opération fixée, Nico continue de chercher du boulot pendant qu’Ali travaille sur la grande barrière de corail. A défaut de trouver un véritable travail, Nico donne des cours de web à un vieil Australien qui cherche a monter sa boutique sur eBay. A force de persévérance Nico finit par décrocher un job en tant que PHP developer en part-time. Nous voilà bien installés à Cairns pour encore quelques mois. Ça tombe bien la région regorge de choses à faire…

photolink

2 Réponses

  1. Bonjour
    Je serais sur Cairns courant octobre. Et je me passionne pour votre blog.
    Un élément m’intéresse particulièrement. Etant moi aussi PHP Developer comme Nico, je souhaitais savoir si il y avait beaucoup d’offres dans le domaine du developpement web sur Cairns ?
    A t-il un très bon niveau d’anglais ?

    • Bonjour Jeremy,
      Mon niveau d’anglais n’étais pas trop mauvais, mais j’avoue avoir eut pas mal de difficulté avec l’accent australien, et mon boss ne fais pas énormément d’effort pour se faire comprendre, mais quand ça devient trop compliquer je demande de me faire une liste écrite via la planificateur de tache de la boite ou un mail, et a l’écris en général il n’y a vraiment pas de soucis.
      Pour ce qui est du boulot, ce n’est pas sur Cairns qu’il sera le plus facile de trouver, mais contrairement aux grandes villes la concurrence est moindre. J’ai pas mal galérer pour trouver, et le WHV n’est pas vraiment un atout pour les jobs de developer, car malheureusement ils recherchent souvent du full time pour des CDI. Mais avec un peu de persévérance, tout fini par arriver, j’ai écumer gumtree.com.au, et seek.com.au, avant de trouver un job dans une petite boite web, qui ont un post en casual pour les voyageurs. Petit bemol, tu as le salaire minimum même avec de l’expérience. J’ai commencer a aider un gars a mettre en place sa boutique ebay, pour gagner un peu de sous, avant de trouver ce job. Voila j’espère avoir répondu a tes interrogations, n’hésite pas a poser des questions.

Laissez un commentaire